• Le chef cherche une âme charitable pour enlever cette oeuvre d'art.


    1 commentaire
  •  

    Depuis des années dans cet état.

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Mr le sportif de haut niveau ,il va falloir galvaniser vos troupes ,sinon ad vitam aeterman ce sera toujours dans le même état.


    votre commentaire
  • Cette abbaye avait la réputation de pouvoir faire guérir des possédés.

    L’abbesse de Saint-Amand avait le privilège de pouvoir passer l’anneau pastoral au doigt du nouvel archevêque de Rouen. Elle disait alors : « Je vous le baille vivant, vous me le rendrez mort. » De plus, c’est dans l’abbaye que le corps de l’archevêque était translaté avant son inhumation dans la cathédrale.


    1 commentaire
  •  

    Colombo est tout à fait d'accord avec Mme Martin.

     


    votre commentaire
  • " L'art, c'est la plus sublime mission de l'homme, puisque c'est l'exercice de la pensée qui cherche a comprendre le monde et le faire comprendre. 
    Auguste Rodin .

    Soyez sans crainte ,les costumés ,cravatés sont juste là pour se faire voir  et n'en connaissent pas plus que vous parole de colombo.

    Plusieurs fois je les ai mis au pied du mur sur des oeuvres exposées, j'étais mdrrrr de leur culture artistique qui volait bien bas.


    votre commentaire
  • place Barthelemy.

     

    rue Damiette

     

    hôtel de ville.

     

    Rue de la république comme tous les jours.

     

    Place St Amand vers 11h.

    Rue Martainville.

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Colombo ignorait que c'était une société privée qui nettoyait les colonnes.

     


    1 commentaire
  • Rien n’empêche pour autant d’être actif dans la vraie vie : l’intérêt à se divertir de superficialités ne prive pas nécessairement chacun de sa vraie vie concrète. On peut toujours s’informer soi-même, penser le monde, y agir, plutôt que se contenter de la passivité du spectateur. Aussi despotique puisse apparaître le pouvoir des médias, il n’est rien face à l’esprit critique. Aucun despote ne peut déshumaniser personne : le contrôle absolu est un fantasme. Nous sommes et resterons libres, quoiqu’il arrive : il suffit de penser. Exister ne signifie pas seulement paraître, mais agir sur le monde, ce que fait tout un chacun, dès qu’il le décide. Il suffit de le vouloir (et de s’y mettre !) pour penser sa vie, pour vivre sa pensée. Les apparences, comme toutes limites, sont faites pour être dépassées. Les pièges que tendent les médias sont même si grossiers que n’y peuvent tomber que des serviteurs volontaires.(Housset)


    1 commentaire

  • votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires